Loading...

Présentation

24 HEURES DE PÉDAGOGIE

La compétition au profit de la formation

Comment revaloriser l’apprentissage de mécanicien en motocycle en plaçant les apprentis comme protagonistes d’un projet pédagogique ?

Laurent H. – Enseignant CFPT

L’apprentissage de mécanicien en motocycle a toujours été couronné de succès. Il s’agit d’une formation choisie autant par les femmes que les hommes. En effet, 4 filles actuellement en 3ème année prendront part au projet, soit 50% de la classe. Un regain d’attraction auprès de la gent féminine nous pousse à valoriser d’autant plus cet apprentissage.

Les perspectives de développement professionnel après un apprentissage de mécanicien en motocycle sont nombreuses du fait de la complétude de ce métier et des compétences qu’il sollicite.

Depuis 2 ans, de nombreuses réflexions ont eu lieu, afin de relancer l’essor de ce métier auprès des jeunes. Le résultat de cette introspection se veut innovant et inclusif. Il s’agit de faire participer les apprentis à un projet pédagogique dans un cadre professionnel : la compétition moto des 24 heures de Barcelone.

24HDPPhoto24H

OBJECTIFS PRINCIPAUX

IMPLIQUER LES APPRENTIS DANS UN MONDE RÉEL

Une équipe de 21 professionnels est impliquée dans ce projet. Une démarche pédagogique qui vise à transférer le savoir des professionnels aux apprentis dans un contexte aussi bien professionnel que scolaire. Cela revient à créer un vivier de partage de connaissances, de compétences, de savoir, et d’échanges interpersonnels autant qu’interdisciplinaires.

FACILITER LES TRANSFERTS DE COMPÉTENCES DANS UN CONTEXTE INTERDISCIPLINAIRE

Une telle approche pédagogique implique de nombreux corps de métiers. A terme, le but est que non seulement la profession mécanicien moto en ressorte redorée, mais également les autres métiers impliqués dans la compétition : physiothérapeutes, mécaniciens, cuisiniers, ingénieurs, enseignants, pilotes, etc. Ce projet de formation commune vise à ce que les apprentis apprennent les uns des autres.

CRÉER DES EXPÉRIENCES PÉDAGOGIQUES ET SUSCITER LA MOTIVATION

Dans le but de dynamiser la formation, encadrée par des pédagogues, cette expérience permettra aux apprentis de découvrir la rigueur demandée par le métier mais aussi la satisfaction que cela peut apporter. Apprendre dans un contexte stimulant et motivant permet aux apprentis d’ancrer leurs compétences de manière plus profonde.

ÉLEVER LA QUALITÉ DES PRESTATIONS OFFERTES DANS UN CONTEXTE PROFESSIONNALISANT

Le but est de garantir des formations de qualité, actualisées par rapport à l’évolution du métier et des attentes des apprentis. L’échange de savoir permettra de valoriser le travail accompli ainsi que la formation et in fine, de valoriser le travail de l’apprenti.

Au-delà des cours théoriques, de la pratique en entreprise et des cours interentreprises, le CFPT – Centre de Formation Professionnel et Technique de Genève veut proposer une participation riche et pédagogique pour aider les apprentis à grandir professionnellement. Nous sommes convaincus qu’un tel objectif, unissant les forces et l’engagement de chacun assurera fierté, reconnaissance et développement professionnel et personnel.

MODÈLE PROPOSÉ

Offrir une plus grande visibilité à une formation complète tout en proposant un modèle pédagogique axé sur l’expérience et le partage. Cela nous a conduit à imaginer ce modèle de formation de manière commune et transversale.

Chaque année, en moyenne une dizaine d’apprenti-e-s obtiennent le CFC de mécanicien-ne en motocycles dans le canton de Genève. Ceux-ci vont ensuite se former dans des écoles supérieures comme l’HEPIA, l’école de la performance à Nogaro, ou encore participent à des concours tels que les Swiss Skills qu’ils relèvent avec fierté.

La décision du CFPT de valoriser cette formation a été poussée par l’implication des apprentis qui sont passionnés par leur métier et désireux d’élever leur formation à un niveau supérieur. Le CFPT doit offrir aux apprenti-e-s les clés dont ils ont besoin pour leur avenir.

La participation à une compétition moto renommée permettra aux apprentis de tester leurs acquis en étant accompagnés par des professionnels.

Le travail en équipes interdisciplinaires constituées tant de professionnels que d’apprentis, permettra d’acquérir de nouvelles compétences.

Ce projet permettra la création de synergies autour des différents corps de métier, tous réunis autour d’un objectif : la pédagogie par l’expérience.

L’expérience est la clé de ce projet pédagogique car nous travaillons avec des jeunes en quête de confiance. La mutualisation des efforts ainsi que la collaboration avec les enseignants dans un cadre scolaire permettront de maîtriser cet aspect de l’adolescence bien connu dans le système pédagogique.

L’expérience pédagogique à travers une compétition de renom : une pépinière de savoir…

CONSTITUTION DU PROJET

En juillet 2019, les équipes prendront part à la compétition 24 heures moto de Barcelone.

Une seconde participation au 24 heures de Barcelone est prévue en 2020, permettant aux 2 équipes de se préparer de manière exemplaire.

MISE EN ŒUVRE

21 professionnels sont impliqués dans la mise en place, le suivi et l’assurance d’aboutir ce projet.

Il est prévu que tous les apprentis en motocycles, toutes années confondues, y prennent part, soit une vingtaine d’apprentis.

Pour assurer la portée de ce projet pédagogique, continuité sera assurée. Ainsi, après obtention de leur CFC, les apprentis pourront continuer à participer au projet jusqu’à la course en 2020.

Le projet débute à la mise en œuvre de ce dernier et les apprentis prendront part à toutes les étapes : de la préparation à la compétition.

BILAN

En parallèle à la phase de mise en œuvre, nous évaluerons constamment le processus par des critères d’appréciation qualitatifs, quantitatifs et objectifs. Durant l’ensemble du processus, nous recueillerons des informations utiles au développement des formations que propose le CFPT afin d’enrichir les aspects pédagogiques.

Au terme de cette expérience, les apprentis auront vécu une expérience les confrontant à la réalité, au stress d’une compétition et à la rigueur ainsi qu’à la quantité des préparatifs. Ils seront enrichis grâce à une collaboration interdisciplinaire et partageront avec des professionnels du métier, des passionnés dans un contexte développé pour l’apprentissage, axé sur la pédagogie.

Ils devront faire face à leurs craintes, développer des compétences encore non acquises, apprendre à réparer les erreurs, développer des compétences techniques et par-dessus tout, gérer leur organisation et apprendre à communiquer.

Partagez cette page